Les Etats-Unis: l’Utah… suite.

Arches National Park, Utah, Km 9134, jour 56

Nous arrivons à Arches National Park après une journée de route harassante. Il est 19h, et il fait encore 44˚c lorsque nous entamons l’ascension pour Delicate Arch, rando d’une petite heure. Nous assistons au coucher de soleil sur l’arche, le spectacle est grandiose, mais il faut jouer des coudes… Nous ne sommes pas seuls : asiatiques, hindous, américains et autres touristes se sont donné le mot ! Le retour se fait à la lampe frontale, nous croisons le chemin de scorpions, chauves souris et gros crapauds… La nature s’éveille à la fraîche !

Delicate Arch

Arches est un petit parc très célèbre qui regroupe à lui seul le plus grand nombre connu d’arches de pierre. Il y en a plus de 2000 disséminées dans le parc, elles se méritent. Nous restons 3 jours et profitons de la fraicheur du matin pour faire de belles randonnées : Double O Arch est une randonnée de 3h30 époustouflante et vertigineuse à travers les roches rouges et polies par l’eau et le sable. Double Arch, une autre arche  normalement facilement accessible en 10 minutes, nous a demandé énormément d’effort car la route était fermée. Nous avons décidé de rejoindre Double Arch depuis Ballanced Rock à travers le désert. L’expérience est géniale, mais nous a demandé 3 heures d’effort sous un soleil de plus en plus cuisant au fil de la rando.

Les après midi se déroulent à la piscine de Moab : fraicheur bien méritée. Nous faisons la rencontre de Jo, Evelyn et leurs 4 enfants, une famille belge flamande avec qui nous allons passer une première soirée animée. Ils visitent les Etats-Unis en camping-car pendant une dizaine de mois. Nous serons délogés de la table de pique-nique une première fois par l’arrosage automatique du parc municipal. Nous sommes trempés de la tête aux pieds. Nous sommes délogés une deuxième fois par un policier en patrouille qui nous demande gentiment mais fermement de quitter la ville pour un parking à une poignée de kilomètres. Pas évident de le trouver en pleine nuit, mais nous nous exécutons avec le sourire et les excuses de rigueur. Morphée nous enlace enfin pour une belle nuit… qui sera une nouvelle fois interrompue, à 6h du matin, très bruyamment : un autre policier en patrouille, et cette fois ci bien moins sympathique que le précédent nous donne 30 minutes pour partir avant de saisir le camping car et nous coller une amende à la hauteur de l’horrible délit que nous avons commis : ce n’était pas le bon parking ! Celui-ci était pourtant isolé, vide, mais à 2 kilomètres de celui dans lequel nous aurions dû être. C’est vrai qu’à partir de minuit, tous les parkings se ressemblent !!… Ok, on se casse !

Canyonlands National Park, Utah, Km 9249, jour 59

Grâce à notre ami policier, nous profitons de notre réveil matinal pour rouler en direction de Dead Horse Point National Park. C’est un petit parc d’état avec un point de vue impressionnant sur le Colorado et ses méandres.

A 9h30 nous sommes déjà au visitor center de Canyonlands. Nous resterons 5 jours dans cet immense parc vertigineux. Il se divise en trois parties distinctes, et isolées les unes des autres : Island in the Sky situé au nord du parc, composé d’un immense plateau dominant une plaine lunaire qui s’étend à perte de vue, traversée de part en part de gorges creusées par le Colorado et Green River ; The Needles, 600 mètres plus bas, composé d’aiguilles, de pitons rocheux et de cheminées de fées ressemblant à des champignons géants ; The Maze, accessible uniquement en 4×4, et qui sera pour une autre fois !

Nous nous installons pour 2 jours au campground de Island in the Sky. Le temps deviens orageux, et nous profitons de cette luminosité extraordinaire pour faire le tour des points de vue : Mesa Arch, Grand River et Grand View Point Overlook, c’est tout simplement vertigineux et impressionnant. Notre regard porte à perte de vue sur une plaine lunaire rougeoyante creusée de réseaux de canyons et au loin de vastes pitons rocheux. Les mots manquent pour décrire l’immensité de cette plaine et l’émotion face à ce paysage unique. Nous recroisons Jo, Evelyn et leurs enfants, ils ne trouvent pas de place libre sur le petit campground. Nous partageons alors notre emplacement pour la nuit, pour le plus grand plaisir des enfants… et des grands. Nous passons une superbe soirée qui se termine aux chamalows autour du feu de camp. Le soir suivant, nous partageons notre emplacement avec Patrick, suisse valaisan qui voyage en side-car sur le continent américain, et en plusieurs étapes, alternant voyage et retour au pays. Nous passons une excellente soirée, agrémentée de la visite d’un renard peu impressionné. Le lendemain matin, c’est Patrick et Isabelle qui s’arrêtent nous rendre une petite visite, ils sont de Passy et voyagent en direction du Mexique en van, accompagnés de leur petit chien Happy qui fait le bonheur des enfants.

Après une petite randonnée d’une heure à Upheaval Dome, immense cratère taillé dans la roche, nous prenons le chemin vers Needles Overlook. C’est autre point de vue impressionnant qui se trouve tout de même à 177km de Island in the Sky et à mi-chemin de The Needles mais qui vaut vraiment le détour : cette route nous emmène au cœur de Canyonlands sur un promontoir haut de 800 mètres et nous offre une vue à 240˚ sur le parc. Nous passons la nuit en haut des falaises, un mot peut résumer ce que nous ressentons : magique !

Island im the Sky

Le lendemain nous descendons 600 mètres plus bas et nous rendons aux Needles. La route sinueuse qui nous emmène dans cette partie du parc, traverse de vastes prairies de pâtures emprisonnées par les falaises, nous sommes sur le  territoire des indiens frémons et anazis qui ont habité cette région pendant 2000 ans  jusqu,au XIV ème siècle. Il fait très chaud, le thermomètre avoisine les 40˚. Nous sommes installés dans le Squaw Flat Campground, au milieux d’énormes formations rocheuses depuis le haut desquelles nous avons un magnifique panorama. Nous passons une nuit au son des grillons et autres bestioles devenues actives à la tombée de la nuit.

Ce matin, nous partons de Squaw Flat Trailhead pour une boucle de 12 km à l’intérieur de Squaw Canyon. Nous déambulons dans le canyon sinueux tantôt vert, tantôt aride, qui se resserre puis s’agrandit… Nous  grimpons sur d’énormes dalles rocheuses dominant le canyon… La rando est splendide et nous parcourons la piste des indiens pendant 4h30. Les derniers kilomètres sont éprouvants, à découvert sur un chemin aride, il est 13h et le thermomètre est une nouvelle fois au dessus des 40˚…

Nous reprenons la route en direction du lac de Blanding à une heure de The Needles pour une halte rafraîchissante de deux jours. Feu de camp, pêche, baignade et farniente sont nos principales activités du moment. Nous sommes lundi 4 septembre, un jour bien particulier pour tous les écoliers français : c’est la rentrée des classes ! Noé et Elisa ont fait leur rentrée il y a 2 mois sur les routes du New Brunswick au Canada et en profitent pour envoyer une petite vidéo d’encouragement à destination de leurs camarades d’Arbusigny.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour nous suivre, pensez à vous inscrire à notre newsletter! 😉

«On voyage pour changer, non de lieu, mais d’idées.»Hippolyte Taine

Autres articles disponibles

Laisser un commentaire