Les Etats-Unis: du Wyoming à l’Utah

Yellowstone, Wyoming, Km 7471, jour 44

 

Le moment de découvrir le parc mythique des Etats Unis est arrivé : nous voici à l’entrée est du parc de Yellowstone, nous y resterons 4 jours pour découvrir ce parc qui rassemble à lui seul la moitié des geysers de la planète.

Et déjà les premières surprises sont au rendez-vous avec quelques fumerolles soufrées au bord de l’immense lac de Yellowstone .

Nous traversons une forêt immense d’arbres calcinés.  C’est un petit coléoptère qui est à l’origine de ce désastre, il se nourrit d’écorce et ravage les forêts froides de haute altitude sur des millions et des millions d’hectares, et comme nous sommes dans un parc national, aucun traitement chimique n’est prévu…

 

Old Faithful

Notre premier rendez-vous avec les geysers (et les chinois) arrive, il est 20h30 : Old Faithfull, le geyser le plus connu au monde doit faire son apparition !

Nous n’aurons droit qu’à un jet peu impressionnant de quelques mètres de hauteur pendant… 2 minutes ! On prend les horaires des autres geysers (oui, ils sont assez ponctuels et se réveillent toutes les 10 minutes à … 14 heures !). Le lendemain matin nous nous rendons assez tôt au départ de l’immense parking du Old Faithfull visitor center et démarrons une randonnée d’une quinzaine de kilomètres qui durera 6 heures ponctuée de puissantes éruptions de geysers, de nombreuses fumerolles, de bassins bouillonnants aux multiples couleurs… Nous assisterons ainsi aux réveils du magnifique Castle Geyser, un des plus vieux du parc qui se réveille toutes les 14 heures, de Old Faithfull qui sera cette fois ci très puissant et durera plusieurs minutes à notre plus grand plaisir et celui des chinois, encore plus nombreux que la veille, de Daisy Geyser, Riverside Geyser… Notre ballade nous emmène à travers Upper Geyser Bassin, Biscuit et Black Sand Basin ou se trouvent aussi des piscines d’eau chaudes généreusement colorées par de microscopiques colonies vivantes de bactéries pigmentées. Grand Prismatic Spring est le cratère le plus envoutant, paré de ses mille couleurs.

Le lendemain est consacré à la région la plus sauvage du parc : le nord est. Nous passons des terrasses de Mammoth Hot Springs, terrasses géothermiques blanches sculptées par les sources d’eau chaudes, à la Lamar Valley. Nous traversons les paysages de montagnes et de plaines à la rencontre des bisons qui animent notre pique-nique. Nous sommes dans le territoire des trop discrets loups et grizzlis.

Rencontre des Foodailleurs

Les jours suivants sont consacrés aux visites du Grand Canyon de Yellowstone, ses cascades et points de vue spectaculaires, et des Muds Volcano constituées de mares boueuses soufrées et bouillonnantes (ici, soufrées signifie qu’il y a une odeur très prononcée d’œuf !).  Sur le parking de Mud Volcano, nous faisons la rencontre des Foodailleurs (Vincent, Isabelle, Salomé et Clovis). Vincent a eu la bonne idée de frapper au carreau du camping-car au moment ou nous allions démarrer. Nous partageons une bière sur le parking avec ce léger fumet d’œuf qui vient parfumer notre breuvage. Nous décidons de passer la soirée ensemble à la sortie du parc. Les enfants sont heureux de rencontrer enfin d’autres camarades de voyage. Nous partageons un excellent repas, de nombreux breuvages houblonnés, quelques gorgées de verveine, rires et anecdotes nous emmèneront  tard dans la nuit. Les Foodailleurs ont acheté leur camping-car en Colombie Britannique et descendent de l’Alaska.

 

Grand Teton, Wyoming, Km 8258, jour 50

 

Eclipse du 21 Aout 2017

Aujourd’hui 21 aout 2017 est un jour spécial, le soleil la terre et la lune nous préparent une sacrée surprise. Nous avons rendez-vous à 11h36 pour une éclipse totale du soleil qui durera 2 minutes et 12 secondes ! Nous trouvons un bivouac au pied d’une butte d’une centaine de mètres de haut, superbe poste d’observation puisque nous avons une vue à 360 degrés. L’éclipse débute à 10h18, et pendant la première heure, on observe uniquement le soleil qui diminue progressivement grâce aux lunettes spéciales. Ce n’est que quelques minutes avant l’éclipse totale que le ciel s’assombrit et que la fraicheur tombe soudainement. Pendant l’éclipse totale, et à la condition de se trouver dans la zone des 100% (113 Km de large), plus besoin des lunettes. C’est très impressionnant de se trouver dans la pénombre, identique à l’instant qui précède la tombée de la nuit. On observe le halot de lumière qui entoure le soleil devenu noir : un ange passe, nous sommes pile dans l’alignement de la terre, du soleil et de la lune… Sensation unique difficilement descriptible. Le soleil réapparaît tranquillement, l’atmosphère se réchauffe en quelques instants et la «wildlife» qui s’était figée reprend son activité.

 

Antelope Island State Park, Utah, Km 8699, jour 53

 

Nous avons roulé plusieurs heures, traversé des contrées sauvages, réserves indiennes, villages perdus au milieu d’immenses vallées d’herbages en direction de Salt Lake City. Sur le chemin, nous décidons de faire une halte dans un gros bourg au milieu de… rien! Mais l’activité exceptionnellement bouillonnante qui règne dans ce village nous conduit une nouvelle fois dans une foire régionale (fair).

Avec Paulette

Nous déambulons au milieu des stands de camelots, des expositions de moutons, béliers et taureaux.  Au détour d’un stand, un chauffe plat solaire nous intrigue, et en nous approchant, la dame nous parle dans un français parfait.

Nous faisons ainsi la connaissance de Paulette, arrivée en 1968 aux Etats-Unis et depuis devenue grand-mère de 19 petits enfants. Paulette nous raconte sa vie d’américaine,  nous explique les grands principes de l’église mormone, et ce que lui a apporté la communauté. Elle vit son rêve américain, et ne regrette rien de son exil. Nous repartons les bras chargés de cadeaux, profitons du concert de musique country avant de nous écarter de l’agitation pour trouver un coin tranquille pour passer la nuit.

Le lendemain, nous traversons 11 km de digues et nous installons au State park d’Antelope Island pour une nuit, c’est une presqu’ile au milieu du deuxième plus grand lac intérieur des Etats-Unis. La chaleur est harassante. Nous décidons de nous baigner, au bout de la très très large plage de sable fin. A une dizaine de mètres de l’eau, sur le sable, il y a des millions de minuscules moucherons qui restent au sol et se déplacent par nuées et forment des vagues au fur et à mesure qu’on avance. Une fois dans l’eau, la moindre égratignure nous rappelle  douloureusement que nous nous baignons dans le lac qui contient 30% de teneur en sel. Par contre, ce n’est pas une légende, on flotte, et il est même difficile de maintenir les jambes sous l’eau. Nous recommencerons l’expérience le soir pour un bain de minuit, mais cette fois-ci nous seront les proies d’innombrables moustiques qui se feront un festin sur notre dos !

Antelope Island

Salt Lake City, Utah, Km 8769, Jour 55

 

Salt Lake City

Après le rituel des devoirs du matin, nous roulons vers notre prochaine étape : Salt Lake City. C’est une ville moderne, au milieu du désert et construite autour des édifices Mormons. Nous entrons dans le Temple Square et sommes rapidement pris en charge par Elder Cook et son épouse Sister Cook . Ici, les femmes sont toujours des « sister quelque chose »! La visite dure une heure et demi, et Elder qui parle très bien français nous guide de salles en salles et est intarissable sur l’histoire des mormons et leur capacité à avoir transformé un désert en oasis. En dehors des incontournables bondieuseries (c’est quand même leur fond de commerce, et on respecte), nous avons passé un excellent moment, et terminons la visite par la traditionnelle remise du livre des Mormons et la recommandation systématique : « lorsque vous aurez fini de lire le livre, demandez à Dieu si tout ce que vous avez lu est vrai ! »… On vous laisse imaginer la réponse.

Nous passons la soirée au centre ville, au milieu du centre commercial mormon et ses boutiques luxueuses, à coté de la Zion Bank mormone, du luxueux hôtel mormon… Bref, ça à l’air fructueux de baptiser les morts ! Nous passerons une nuit très calme dans une rue du centre.

 

 

 

Prochaine étape: Arches National Park…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour nous suivre, pensez à vous inscrire à notre newsletter! 😉

«Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.»Lao-Tseu

Autres articles disponibles

2 commentaires sur “Les Etats-Unis: du Wyoming à l’Utah

  1. Bravo pour ces beaux clichés à Yellowstone. Vos textes sont très bien « tournés » agréables à lire, des descriptions qui donnent envie de retourner dans ces immensités…

Laisser un commentaire